AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE PARMI NOUS SUR RUTHLESS GAME
how far will you go to save yourself ? Everything is moving fast, No one is safe
n'hésitez pas à varier l'âge, les professions et les nationalités de vos personnages
+ les initiales dans les pseudos sont interdites. Merci !
NOUS AVONS BESOIN EN PRIORITÉ D'OFFICIERS DE POLICE, SECRÉTAIRE POLICIÈRE ET DES POMPIERS ÉGALEMENT, MERCI.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur le top-site et de faire remonter nos sujets sur bazzart & PRD 01

Partagez|

drowning ☇ crystal & cayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Cayden Westerfield
ADMIN ❖ WHERE'S MY MIND

messages : 103
à Winchester depuis : 27/04/2014
âge : trente et un an
emploi : pédiatre
statut civil : divorcé
double compte : Emilia Marquès
pseudo : mzelle'sissi
avatar : daniel gillies
crédits : avatar (Jacchus)


MessageSujet: drowning ☇ crystal & cayden Lun 7 Juil - 11:43



Don't pretend you're sorry I know you're not
'Cause every time I breathe i take you in and my heart beats again

drowning
La journée avait été plutôt longue avec tous ces blessés de l'attaque de la banque. Se levant du lit duquel le jeune homme venait de s'allonger à peine dix minutes plus tôt, un regard rapide sur son bipeur avant de se diriger rapidement vers la salle de réveil d'un patient touché par balle. Cayden s'occupait la plupart du temps des enfants mais en cas d'urgence, celui lui arrivait de prendre en charge d'autres patients. Une opération n'avait pas fonctionné comme tous l'espérait et après plusieurs tentative de réanimation, k' du annoncer l'heure du décès. Une nouvelle journée plutôt morose s’annonçait. Il ne s'attarda pas dans la chambre plus longtemps et laissait ses collègues s'occuper de la demoiselle. Si jeune, elle ne méritait pas ça. Personne ne le méritait.

Debout depuis plus de vingt six heure, tenant debout grâce à de nombreux café et quelques courte sieste, il profita d'un instant de pause pour boire un énième café. Arriver à ce point, il avait cesser de faire le compte mais au moins, ça le tenait éveillé. Le jeune médecin passait par l'accueil récupérer le dossier de l'un de ses patients, une blessure légère, toujours à cause de la prise d'otage de la banque mais un journaliste cette fois. Épaule déboîter, rien qui ne lui prendrait trop de temps. Cayden fini son café d'une traite avant de se diriger vers son patient. L'interrogatoire commença rapidement. Le blessé était un journaliste, novice apparemment. Le pauvre, il devait seulement prendre quelques notes et il se retrouvait ici. Enfin, au moins, il n'avait rien de grave. Pas d'antécédent médical, le médecin pouvait faire son boulot. K' lui remit l'épaule en place et lui donna un anti douleur. C'est alors qu'il l'entendit. Cela faisait peut être des années mais jamais il n'aurait pu oublier le timbre de sa voix. Il se retourna et aperçu son ex femme non loin à l'accueil des urgences. Le jeune homme resta quelques secondes la fixer, sans même qu'elle ne le remarque. Trop occupé à essayer de convaincre la pauvre Rosie à la laisser voir son collègue, l'homme à l'épaule déboîté. Sans réfléchir, il s’avança vers elle et s'adressa à Rosie.
 « Laisse tomber, je m'en occupe. » Se retournant vers son ex femme, il s'adressa ensuite à elle. Jamais il ne lui avait dit qu'il avait déménager ou qu'il travaillait ici alors il se doutait bien que ce n'était pas pour le voir lui mais plutôt ce journaliste. « Tu veux voir ton copain le journaliste je présume ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crystal Rhodes
membre ♧ don't forget me
“We accept the love we think we deserve.”
messages : 37
à Winchester depuis : 19/06/2014
âge : Vingt-sept ans.
emploi : Journaliste indépendante.
statut civil : Divorcée.
double compte : Nope, pas encore en tout cas.
pseudo : Eaven
avatar : Karen Gillan
crédits : Tumblr


MessageSujet: Re: drowning ☇ crystal & cayden Mar 8 Juil - 17:42



We say the time erases everything. You must be immortal because you continue to be there. Always. Everywhere.
drowning

Premier jour en ville. Son vol d’hier avait été retardé à cause d’une grève des pilotes. Les passagers ont commencé à râler contre la compagnie jusqu’à ce que Crys perde patience. Ensuite, tout le monde se plaignaient uniquement contre cette rousse qui semblait sortir de sa campagne avec son accent irlandais. Bref, le voyage se passa dans une ambiance tiède et la première vue de Crystal sur Winchester fut l’aéroport désert en pleine nuit. Rien de très accueillant. Crystal avait ensuite trouvé refuge dans un motel du coin. Elle allait y rester un bon moment si l’affaire s’éternisait et considérant les avancées de la police ces derniers jours, mieux valaient s’installer confortablement. Les motels n’avaient aucuns secrets pour elle. La rouquine les utilisait souvent et une fois que tu en connais un, tu les connais tous, si bien qu’il lui arrivait souvent d’oublier où elle était au réveil. Une sorte de maison ambulante qui la suivait partout mais pas une maison où elle inviterait qui que ce soit.
Crystal leva les yeux vers le soleil. Elle avait un planning chargé, ce qui l’arrangeait car elle se demandait déjà par quel bout prendre cette affaire. La première chose à faire était de rencontrer le journaliste en charge de l’affaire avant elle. Elle le connaissait un peu, il était moins expérimenté et donc restait en Angleterre. Parfois ils avaient pris un verre ensemble avec une bande de collègues. Il avait été envoyé ici dès la première manifestation du tueur. A la base, ce ne devait être qu’un compte rendu de la police qui apparaîtrait dans une petite colonne à Londres. Le garçon avait vite été dépassé et même blessé, coincé dans une prise d’otage. Ce qui expliquait sa présence à l’hôpital de la ville. Elle ferma sa voiture et se dirigea directement vers la réception.
«  Bonjour, je voudrais voir Enrick Farlene s’il vous plait. » La femme leva les yeux sur elle un instant puis repris le cours de son travail en répondant mécaniquement. « Vous êtes de la famille ?   -Non, mais j’ai vraiment besoin de le voir. Est-ce que vous pouvez juste me dire dans quelle chambre il est ?  –Désolée, seulement la famille. –  Il est gravement blessé ? C’est stupide, je veux juste le voir. On s’en fout que je sois d’la famille ou pas ! Mademoiselle …
" Laisse tomber, je m'en occupe"
La voix lui coupa presque le souffle alors qu’elle était prête à servir un argument sur la stupidité de faire valoir la famille sur les amis lorsqu’un homme souffre, le tout assaisonné d’abandons d’enfants aux dons d’organes entres inconnus. Elle se retourna sans un mot et observa son mari. Ancien mari. « Tu veux voir ton copain le journaliste je présume ? »
Il agissait comme si il était tout à fait normal qu’ils se croisent maintenant, dans une ville inconnue après tant d’années. Crys avait perdu le compte à force d’essayer d’oublier mais elle savait qu’il lui suffirait d’y réfléchir une minute pour avoir des nombres précis. C’est vrai qu’il avait dû passer à autre chose maintenant, ils étaient adultes, ils pouvaient agir normalement l’un envers l’autre. Ses yeux, arrondit par la surprise, reprirent leur forme habituelle.
« Oui, Farlene, j’aimerai beaucoup. Il va bien ? On m’a dit que ce n’était pas grave au journal. »
Elle laissa la femme de la réception pour suivre le pédiatre. Son esprit tâchait de ne voir aucune coïncidence malgré que tout crie au complot.
« Alors tu travailles là maintenant ? Tu as bien choisi ta ville, ça a l’air sympa. Enfin, à part … Tu sais. Je tiens à dire que c’est pour ça que je suis là, je ne te poursuis pas. C’est juste un hasard.
Elle tenait à clarifier cette situation. Crys ne voulait surtout pas qu’il croit qu’elle venait reconquérir son cœur. C’était la pire chose qu’elle pourrait encore lui faire.
 


Dernière édition par Crystal Rhodes le Jeu 10 Juil - 20:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cayden Westerfield
ADMIN ❖ WHERE'S MY MIND

messages : 103
à Winchester depuis : 27/04/2014
âge : trente et un an
emploi : pédiatre
statut civil : divorcé
double compte : Emilia Marquès
pseudo : mzelle'sissi
avatar : daniel gillies
crédits : avatar (Jacchus)


MessageSujet: Re: drowning ☇ crystal & cayden Mer 9 Juil - 18:23



Don't pretend you're sorry I know you're not
'Cause every time I breathe i take you in and my heart beats again

drowning
Depuis le divorce, il avait imaginé mille fois comment pouvait se passer le moment ou il la reverrait enfin. La séparation s'était faite par avocat interposé, Cayden n'avait pas eu à se déplacer à l'autre bout du monde pour rencontrer je ne sais quel juge. Tout s'était passé rapidement, trop simplement, comme une lettre à la poste. Par la suite, il ne l'avait revu que de rare fois ou il posait son regard sur la télévision, ce qui n'arrivait presque jamais. Et pourtant, quand c'était le cas, il ne pouvait s'empêcher de ressentir un pincement au coeur, every time. C'est un peu pour ça qu'il avait noyé sa vie dans le travail, pour ne plus y penser, tacher d'oublier, mettre de côté ses peines et se fixer un objectif. Sauver des gens, des enfants, voilà ce qui était important pour lui aujourd’hui. Les relations étaient devenu superficiel, vide de sens. Elles n'étaient là que pour combler un vide parfois omniprésent, pour éviter de ce couper du monde totalement. Les propositions ne manquaient pas mais l'envie n'était pas toujours réciproque. Il savait que son ex-femme avait quelqu'un, du mois c'est ce que le jeune homme avait entendu et c'était ce qui lui avait enfin permis d'aller de l'avant, enfin. Il était passé à autre chose alors, à quoi bon remuer le couteau dans la plaie à présent. « Oui, Farlene, j’aimerai beaucoup. Il va bien ? On m’a dit que ce n’était pas grave au journal. » Le medecin avait donc raison et pensa un instant à sa réaction si elle lui avait sorti un truc du genre "je suis revenu pour toi". Il resta la regarder le temps d'une demi seconde. Crys était tout aussi belle que le jour ou il l'avait rencontré et semblait toujours aussi sûre d'elle. Un sourire se dégagea l'espace de cette seconde sur le visage de Cayden avant d'être rapeller à l'ordre. Son bipeur venait de se faire entendre à nouveau. K' y jeta un rapide d'oeil avant de le ranger dans sa poche.
 « Il va bien, rien d'alarmant mais il ne pourra pas reprendre le boulot de si tôt.» Tout ceci paraissait complètement irréel. Il était tellement fatigué qu'après tout, tout ceci pouvait n'être qu'un mauvais rêve mais pas cette fois, elle était bel et bien là, devant lui. Ils s'avancèrent pour laisser de l'espace à l'accueil, s'approchant de l'endroit ou le fameux Farlène était allongé, probablement en train de dormir à cause des calmants. La belle rouquine devrait surement patienter un peu avant de lui parler. « Alors tu travailles là maintenant ? Tu as bien choisi ta ville, ça a l’air sympa. Enfin, à part … Tu sais. Je tiens à dire que c’est pour ça que je suis là, je ne te poursuis pas. C’est juste un hasard. » Le questionnant sur le pourquoi il se trouvait ici, le pourquoi elle était là. Lui rappelant par la même occasion qu'elle n'était pas la pour lui. Il passa rapidement sa main dans ses cheveux, tout cecu était stupide. Qu'est ce que ça pouvait bien lui faire ou il travaillait, elle ne s'en était jamais intéresser alors à quoi bon tenter de faire la conversation, ça ne mènerait à rien à part raviver de vieux souvenir, chose qu'il ne souhaitait pas vraiment. « J'avais surtout besoin de changer d'air après.. Enfin, j'ai pris ce qu'on m'a proposé de mieux. » Le regard dans le vide, il scruta rapidement l'horloge, ici tout n'était question que de minutes. Il avait d'une pause, mais rentrer chez lui n'était pas prévu, trop de boulot. Il fini par ajouter, plongeant son regard dans celui de celle qui avait été sa femme. « Et j'ai bien compris, après tout, c'est un peu taré ce qu'il se passe en ville alors, forcément, les meilleurs journalistes doivent être dessus. » Il aurait pu rajouter que ce n'était pas comme ci il avait attendu qu'elle finisse par revenir, ce n'était pas son truc de mentir et elle le savait, du moins, fut un temps. « Enfin bref, ton collègue doit probablement dormir avec les calmants que je lui ai donnés. Je vais prendre un café, tu veux attendre ou tu reviens plus tard ? Pour savoir si je dois autoriser Rosie à te laisser passer si tu repasses. »



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crystal Rhodes
membre ♧ don't forget me
“We accept the love we think we deserve.”
messages : 37
à Winchester depuis : 19/06/2014
âge : Vingt-sept ans.
emploi : Journaliste indépendante.
statut civil : Divorcée.
double compte : Nope, pas encore en tout cas.
pseudo : Eaven
avatar : Karen Gillan
crédits : Tumblr


MessageSujet: Re: drowning ☇ crystal & cayden Jeu 10 Juil - 20:37



We say the time erases everything. You must be immortal because you continue to be there. Always. Everywhere.
drowning

On ne pouvait pas dire que leur histoire avait eu une fin. Bien sûr, le divorce signifie la plupart du temps une rupture quelque part, et la complicité qu’ils partageaient autrefois était définitivement achevée. Pourtant, maintenant qu’elle y pensait, Crys n’arrivait pas à trouver un jour, un instant où elle avait su que tout était finit. C’était ce qui rendait ce moment particulièrement gênant. Et la rousse n’aimait pas du tout cette ambiance entre eux. La gêne est souvent là pour des raisons ridicules alors Crys sait comment la dissiper par quelques éclats de rires. Dans ce cas, il n’y avait pas matière à rire. Pourtant c’est cette envie qui démangeait Crystal. Il y avait un tel paradoxe. Elle l’avait fait souffrir mais pour son bien. Maintenant, elle ne se souvenait plus les raisons et ne voyait en lui que son adorable sourire quand une situation lui échappait. Non, vraiment, elle n’était pas passée à autre chose. Ces six dernières années n’avaient servi à rien. Les thérapies, les rendez-vous, les histoires sans lendemains et le musèlement d’une partie de sa mémoire n’étaient qu’une grosse illusion. Une belle farce, comme une bulle qui éclate sur le museau d’un chien. Cayden lui confirma l’état de son collègue. Il pourra rentrer chez lui avec une grosse frayeur et une belle cicatrice de guerre à montrer à sa famille. Rien que le fait d’avoir été dans le feu de l’action lui vaudrait de meilleur sujet, surtout si l’histoire de Winchester prenait encore plus d’ampleur. Crystal hocha la tête, toujours assez intimidé. Cayden devait bien rire de la voir comme ça. Pour l’instant il se contentait de lui expliquer pourquoi il avait déménagé : le divorce. Evidemment, ça lui apprendra à poser des questions. Elle n’y pouvait rien, elle avait tellement envie d’en savoir plus sur tout. Puis leurs yeux se rencontrèrent enfin. « Et j'ai bien compris, après tout, c'est un peu taré ce qu'il se passe en ville alors, forcément, les meilleurs journalistes doivent être dessus. » Crys sourit, amusée. « C’est ce que j’ai entendu dire. Mais je viens d’arriver, il faut que je démêle le vrai des rumeurs. Pour Londres, Winchester est déjà hantée ! » C’était pour cette raison principalement que son rédacteur l’avait envoyé ici. Il était friand des histoires de fantômes et surtout des affaires mystérieuses. Ce ne serait étonnant qu’à moitié si il décidait de se pointer dans la semaine. « Enfin bref, ton collègue doit probablement dormir avec les calmants que je lui ai donnés. Je vais prendre un café, tu veux attendre ou tu reviens plus tard ? Pour savoir si je dois autoriser Rosie à te laisser passer si tu repasses. » Crys réfléchit quelques secondes et répondit en balançant sa main dans l’air. « Non, j’attendrais. Enrick doit me tenir au courant de ce qu’il s’est passé depuis le début, me donner ses contacts en plus de toutes ses notes. Ce serait stupide de partir à l’aveuglette dans cette ville. Enfin, ne t’inquiète pas pour moi ! Tu devrais aller te remonter les batteries en café.»   La journée a l’air d’être assez dure …  C’est vrai que l’hôpital avait l’air plus que plein. Sans doute d’autres effets de la prise d’otages. Tout le monde n’avait pas la chance du petit journaliste. Pour l’instant, Crystal ne pensait qu’à une chose que Cayden venait de lui rappeler. Elle n’avait rien avalé depuis ce matin, littéralement. Autant dire que Ses yeux ressemblaient à deux panneaux de signalisation depuis qu’il avait prononcé le mot café.

Comme une bulle qui éclate sur le museau d'un chien:
 


The past is always
tense
The future perfect

Doubt thou the stars are fire; Doubt that the sun doth move;
Doubt truth to be a liar; But never doubt I love.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: drowning ☇ crystal & cayden

Revenir en haut Aller en bas

drowning ☇ crystal & cayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS GAME :: Attack life, its going to kill you anyways :: The Darkness within :: Royal Hampshire County Hospital-