AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE PARMI NOUS SUR RUTHLESS GAME
how far will you go to save yourself ? Everything is moving fast, No one is safe
n'hésitez pas à varier l'âge, les professions et les nationalités de vos personnages
+ les initiales dans les pseudos sont interdites. Merci !
NOUS AVONS BESOIN EN PRIORITÉ D'OFFICIERS DE POLICE, SECRÉTAIRE POLICIÈRE ET DES POMPIERS ÉGALEMENT, MERCI.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur le top-site et de faire remonter nos sujets sur bazzart & PRD 01

Partagez|

elastic heart (sweeney)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 7:54


sweeney haugen-dahl

   UNE PETITE CITATION PREND PLACE ICI


© crédit ici
   Full Disclosure
   
SON PTIT SURNOM   ♗   Sweeney bien qu'il se fasse appeler Sween et, que très peu connaissent son prénom en entier ; Priam, Ezraël et Daim. SON ÂGE  ♗   vingt-cinq ans. SON ORIENTATION SEXUELLE ♗   hétérosexuel. SON STATUT CIVIL  ♗   célibataire.  SA NATIONALITÉ  ♗   australien et américain.    SA PROFESSION  ♗  écrire ici.

ADJECTIF ♧ ADJECTIF ♧ ADJECTIF ♧ ADJECTIF ♧ ADJECTIF ♧  ADJECTIF

chose à savoir sur ton personnage ♗  chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage ♗ chose à savoir sur ton personnage
behind the curtain

   
PSEUDO/PRÉNOM   ♗ mélissa/soapflaws. ÂGE   ♗  vingt-deux ans. PAYS   ♗  france. DISPONIBILITÉ  ♗  quatre/sept. L'HISTOIRE DE COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ?   ♗  bazzart, la base.  UNE PETITE ANECDOTE A TON SUJET  ♗ écrire ici.  JE SUIS   ♗  un prédéfini {} un scénario {} un inventé {X}  AVATAR CHOISI  ♗  penn badgley.  CRÉDIT   ♗  bazzart/tumblr.

   
Code:
<t>PENN BADGLEY</t> ♗ sweeney haugen-dahl
     


Dernière édition par Sweeney Haugen-Dahl le Mar 17 Juin - 8:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 7:54


LES RÈGLES SONT FAITES POUR ÊTRE BRISÉES. - « Je t'ai dit que je ne voulais pas de ce putain de bébé ! Ce n'est pas parce que madame n'a pas pu avorter que je vais passer ma vie à changer des couches ou prendre de soin de ce truc ! » - « Tu veux que je fasse quoi ! Je ne vais pas l'abandonner maintenant qu'il est là ! » - « Écoute moi bien, c'est lui ou moi et, tu sais que si tu pars je te remplacerais en un claquement de doigt et, que tu ne trouveras personne pour s'occuper de ton cul alors, que t'a un gosse à charges ! » Elle avait encore eu de la chance ce jour-là, il ne l'avait pas frappé. Ils étiez encore dans la chambre d'hôpital la jeune femme venait d'accoucher il y a quelques heures, le bébé, son bébé, Sweeney dormait à côté malgré que cet enflure hurlait. Elle ne voulait pas de cet enfant, c'était juste un accident, son rêve pour elle était de devenir avocate et, non mère au foyer ! Pourtant, elle n'avait pas pu avorter elle trouvait ça totalement horrible étant donné qu'il n'avait rien demandé à personne ce petit être. Mais, finalement celle-ci fini par céder aux menaces de l'homme qu'elle croyait aimé et l'abandonna dans un orphelinat sous la contrainte de son conjoint. Sweeney avait à peine un mois quand la mère biologique le ramena dans un orphelinat pour enfants abandonnés. Une enfance qui fut difficile pour Sweeney malgré tout puisqu'il reste jusqu'à c'est deux ans la-bas avant de rencontrer la famille Dahl qui a de suite succombé aux charmes de Sweeney-Daim. Il avait déjà Haugen comme nom de famille mais, les jeunes gens qui voulaient absolument l'adopter préférait qu'il garde son nom de famille mais, qu'il rajoute le leur à la suite, ce qui donna Haugen-Dahl. Finalement, ils auraient pu le laisser de côté en sachant que la mère était déjà enceinte de six mois mais, non. Ayant eu un gros coup de coeur pour le charmant garçon ils ont fini par l'adopter, ils l'ont aimé et chérir comme leur propre enfant. Une fois l'adoption terminée et officiel, le petit garçon pu rentrer dans une belle et grande maison. Une maison où tout le monde s'aiment sans exception, c'est quelques mois plus tard que Sweeney découvre enfin son demi-frère. Le jeune garçon le gâté et le surveiller constamment et sans aucune rancoeur. C'était déjà bien beau que ses deux jeunes adultes accepte d'adopter un petit garçon alors, qu'ils étaient censés devenir parents quelques mois plus tard. Tout comme fait, l'enfance de Sweeney fut encore plus émerveillé à son adoption. IL N'Y A RIEN DE PLUS TROMPEUR QU'UN SOURIRE - « Joyeux anniversaire petit frère ! » un sourire s'afficha sur le visage de Stills lorsque ce dernier entendit son grand-frère lui souhaiter un joyeux anniversaire. Enfin, il venait d'avoir onze ans, il ne savait pas pourquoi mais, il avait attendu ce jour depuis très longtemps. Certainement parce qu'il avait eu peur de ne pas pouvoir tenir le coup jusqu'à ce jour. Ma fois, il était parvenu et ce jour fut inoubliable pour lui. « Tu m'as acheté un cadeau Sweeney ? » ce dernier s'assit sur le lit hospitalisé de son petit frère et lui déposa une grosse boite sur ses genoux. « Évidemment, je savais que tu allais bouder sinon » les deux frères laissèrent échapper un petit rire avant que Stills ouvre la boite. Depuis que Stills était tombé malade, il avait découvert cette passion pour les anges, une idée morbide quand on y pense s'est vrai, mais il adorait réellement cela. Il disait que leurs ailes blanches le rassuraient et qu'il savait qu'ils existaient vraiment. Ainsi, lorsque le garçon ouvrit son cadeau d'anniversaire et qu'il tomba nez à nez avec un ange -qui avait coûté énormément cher à Sweeney - une larme coula sur sa joue. « Qu'est-ce qu'il y a ... ça ne te plait pas ? » lui avait demandé à Sweeney quelque peu gêné de cette réaction. « Si ! Il est trop beau ! Comment tu savais que je le voulais ? » Sweeney rigola légèrement. « Ça fait plus de cinq mois que tu le regardes dans ton magasine je ne suis pas bête. » - « Merci Sweeney, je t'adore ! » marmonnait Stills, il avait affiché un sourire tellement énorme que sa mère et son grand-frère avait souri de le voir ainsi. Cela faisait des mois qu'il n'avait pas été aussi souriant. TU N'AS RIEN COMPRIS. SI TU VOULAIS ME FAIRE DU MAL, IL FALLAIT Y ALLER POUR DE VRAI ET, PAS ME LAISSER A MOITIE MORT SUR LE BORD DE LA ROUTE « Stills ... ? MAIS ... ? » S'écria Sweeney, en entrant dans la petite chambre miteuse de la maison. Une lumière tamisée se diffusait lentement et, laissait apparaitre quelques traits de la chambre et de la silhouette qui y habitait. Penché sur le dessus du bureau, une étrange poudre tassée proprement face à lui. La moitié en avait été probablement ingurgitée. « Sweeney, fous-moi la paix ! » S'avançant rapidement, Sweeney se mit aussitôt en rogne. « Pardon ? Tu te drogues et tu veux que je te foute la paix ! » Sans écouter un traitre mot de ce que son frère racontait, Stills finit de sniffer le petit tas qui n'attendait que lui avant de se lever. Il avait fait cela en une rapidité extrême, sans laisser le temps à Sweeney de l'en empêcher. « Ça y est, tu te sens peut être mieux, là ? » - « Oui ... si tu pouvais te la fermer, ce serait encore plus appréciable ! » S'approchant de Stills, il le coinça violemment sur le mur. « Tu t'entends parler ? » - « Lâche-moi, putain ! » - « Non, je ne te lâcherai pas ! Tu vas arrêter tes conneries de suite ! » Ils se regardaient droit dans les yeux, histoire de bien faire comprendre que ni l'un ni l'autre lâcherait l'affaire ! « Sinon quoi ? Tu comptes m'envoyer en cure de désintoxication? » - « Si je le peux oui ! » - « Même maman n'y est pas arrivée ! » - « Parce que maman est au courant ? » - « Oui ... Et, tu vois, elle s'en fout complètement, tu devrais faire pareil ! » Stills tenta de se dégager de son emprise de son grand-frère et y parvint après quelques efforts surhumains. « Allez, je me casse ! » - « Bordel, Stills ! Reviens ici ! » Hurla Sweeney tentant de rattraper son frère, d'un pas décidé. Bon sang, qu'est ce qu'il était têtu ! « Laisse-moi tranquille ! Tu n'es pas mon père ! » - « Non heureusement mais, je suis ton grand-frère et, tu dois m'écouter ! » Puis soudainement, Stills se retourna et fit face, affrontant son frère. « Non, Sweeney ! TU VAS M'ÉCOUTER ATTENTIVEMENT ! Tu n'as jamais été obligé de faire ça, de prétendre que tu es le chef de famille ! Papa est mort, ce n'était qu'un lâche qui nous a abandonné ! » Avant même que Stills réalise qu'il avait fini de parler, il vit un énorme coup de poing arrivé sur sa gueule. Rapide, simple et violent, il n'eut même pas le temps de l'esquiver. « Ne parles jamais de papa comme ça ! Tu ne l'as pas connu ! » Un peu sous le choc, le cadet resta à terre un moment tandis que Sweeney le regardait comme stupéfait. Il venait de frapper son frère, bordel ! « Justement Sweeney ... Je ne l'ai pas connu ! Alors, arrête de prétendre que tu es lui ! » ON NE PEUT PAS PROTÉGER LES GENS, TOUT CE QU'ON PEUT FAIRE, C'EST LES AIMER Cela faisait plusieurs heures que Stills fut rentrée en urgence à l'hôpital. La mère était de son côté et, Sweeney, assis de son côté aussi dans la salle d'attente à attendre le verdict d'un des docteurs. Un premier docteur vint au niveau de la mère, le silence régnait alors, en maître. L'homme d'un âge mûr joua avec ses mains avant de prendre la parole et, Sweeney voyant la réaction du médecin, il s'approche de sa mère pour l'écouter attentivement. « Je suis désolée mais, nous n'avons pu rien faire pour votre fils ... Il est décédé sur le coup. » La mère de Stills s'effondra en larmes dans les bras de son premier fils qui essayait de cacher sa tristesse. Leur fils et frère était mort, Stills était mort ... mort d'une overdose ... Sweeney aurait énormément de mal à s'en remettre. Il aurait dû suivre son instinct et l'envoyé dans un centre de désintoxication. Sweeney venait de perdre la moitié, sa moitié ... il s'en voulait énormément de l'avoir frappé lors de leur dernière dispute. Mais, le mal était fait il ne pourrait rien y changer maintenant. D'un autre côté il en voulait beaucoup à sa mère aussi, étant donné qu'elle était au courant que Stills se droguer mais, n'a rien fait pour l'aider à s'arrêter. « Tout ceci est de ta faute ... Tu savais très bien qu'il se droguait et, tu n'as rien foutu pour l'aider à s'en sortir ... » Dit-il d'un ton énervé et attristé par l'annonce du docteur. Puis vient le moment où Sweeney pris ses affaires qui étaient sur la chaise et quitte définitivement l'hôpital pour retourner dans l'appartement où vivait son demi-frère, sa mère et lui avant. Il rentra dans l'appartement où ils vivaient pour faire ses valises et, de déguerpir d'ici. SOYONS EXTRAORDINAIRES ENSEMBLE, PLUTÔT QU'ORDINAIRES SÉPARÉMENT. « BAAAMH ! » Non, non ce n'est pas la jeune demoiselle qui tombe de son lit, c'est tout simplement le bruit de son réveille -affichant 6.00 am- contre un joli mur tout bordeaux. Cela en dit long sur ses humeurs matinal et loin d'imaginer que son cher colocataire se trouvait à quelques mètres, elle se rendort automatiquement. Quoi qu'il en soit, il arrivait d'un pas décidé pour réveiller la belle au bois dormant. Sweeney se trouvait à présent devant chez eux et pris la clef dans sa poche et, rentre d'un pas de loup. Vaut mieux pas gâcher la surprise quand même. Il se dirige ensuite vers sa chambre et se jette dans son lit « Debout la dedans, faut se réveillait. Il est 6.30 am ! » Celle-ci d'un bon se redresse en une fois inutile de vous dire le bon qu'elle venait de faire « Mais, tu es complètement barge toi ! Il faut te faire soigner ma parole ! » et, lui jette un coussin en pleine figure par la suite. Aille, oui mais, il l'avait bien mérité. Lulà ne perd pas une minute pour se mettre en boule sous sa couverture mais, Sweeney n'avait pas dit son dernier mot et en profite pour se joindre à elle sous celle-ci. « Bah ouais tient, te gêne surtout pas, fais comme chez toi. » Ah ce fameux Sweeney toujours là pour l'emmerder mais, surtout pour l'enchainer quand il le faut façon de parler. On sait tous que Lulà à un fort caractère et n'hésite pas à dire sa façon de penser que ça fasse mal ou non et parfois ... elle y va un peu trop fort mais, Sweeney est là pour la calmer et c'est le seul qui y arrive à vrai dire. Mais, ça n'arrange rien au fait qu'il soit dans son lit. « Dégage et laisse-moi dormir, tu me saouls. » Dit-elle en le poussant hors de ses pattes. Sauf, qu'elle avait oubliée un petit détail c'est que Sweeney, il est chez lui aussi dont il peut faire ce qu'il veut et quand il veut. Et en ce moment précis, il avait seulement envie de faire chier un maximum sa chère et tendre colocataire tellement adorable à ses heures perdues chose qui arrive rarement En même temps, il fallait bien qu'il se venge puisque la dernière fois il avait découvert que celle-ci prenait des photos de lui dans la tenue d'Adam sous la douche pour ensuite en faire il ne sait quoi. Peut-être les vendre pour ce faire du fric pour pouvoir payer sa part de loyer mais, il en était pas certain. QUAND ON S'ACCROCHE TROP AU PASSE, ON SE CONDAMNE A NE PAS AVOIR D'AVENIR.  QUAND ON S'ACCROCHE TROP AU PASSE, ON SE CONDAMNE A NE PAS AVOIR D'AVENIR. « Tu sais, ce n'est pas parce que je suis fiancée à toi que je suis dans l'obligation de te porter dans mon cœur, loin de là même. » Cracha-t-elle avant de lui claquer la porte au nez, la rage au ventre. C'était toujours la même histoire, toujours les mêmes remarques amers et horrifiantes et même si avec le temps elle avait fini par ce forger une petite carapace, ça ne faisait que l'affecter un peu plus à chaque instant. Elle le détestait, tout simplement. Se laissant glisser le long du mur, la jeune demoiselle prenait sa tête entre ses doigts avant d'étouffer un lourd soupire, complètement lassée de cette vie. S'en était trop, beaucoup trop. Elle resta ainsi durant de longues minutes, espérant pouvoir échapper à ce calvaire ou même se réveiller d'un affreux mauvais rêve mais, en vain. « Ma dulcinée ? » Un surnom qu'il lui adressait à merveille dès qu'ils étaient en dispute où en guerre mais, surtout un surnom que la jeune femme n'appréciait guère pas. De petits coups retentirent derrière et presque automatiquement, la jolie se releva, peu certaine de vouloir lui faire face. « Je n'ai pas envie de te voir Sweeney. » Marmonna-t-elle, la voix tremblante. « S'il te plait ... » Il semblait toujours aussi froid, si peu déterminé lui aussi à face face à la jeune femme mais, ce fût plus fort qu'elle et elle se résigna finalement à lui ouvrir, n'osant pas affronter son regard. « Tu vas vraiment m'en vouloir pour une connerie de ce genre ? » Il se passa une main dans les cheveux, ne sachant que faire ni quoi dire d'autre. Puisqu'au final, il savait pertinemment qu'il n'arrêtait pas de la faire souffrir mais, c'était tout simplement en cause des parents de la jeune fiancée. Puisqu'ils les avaient forcées à se marier ensemble alors que la jeune femme et le jeune homme n'avait absolument pas envie. « Je t'en veux pas Sweeney. Pour tout dire, je me balance complètement de tes conneries, comme tu le dis si bien. Mais, pour être franche j'en ai marre de cette vie. J'en ai marre de devoir faire comme si tout était parfait, de devoir prétendre être amoureuse de to .. d'un homme comme toi. Évidemment, tu ne peux pas comprendre, tu ne comprendras même jamais puisque toi, t'arrive à jouer les hommes libres, t'arrive à faire tout ce que n'importe quel mec célibataire ferait. Mais, tu sais ce qui m'insupporte le plus ? » Cracha-t-elle au jeune homme avec une telle haine que cela en devait glaciale cet instant précis. « C'est toi, tout simplement. Tu es un être abject, méprisable et ... tu me rends complètement malade, voilà. Devoir vivre sous le même toit que ta petite personne, c'est le cauchemar assuré, tu n'avais pas encore capté ? » Puis, incapable de se retenir, elle éclata en sanglot. Passant une main sur ses yeux mouillés, elle étouffa quelques sanglots avant de continuer. « Quand mon père m'a dit que je n'avais pas le choix, que c'était ma destinée et que je me devais d'épouser cet homme dont il ne cessait de me parler, en l'occurrence toi, j'ai eu cette impression qu'on me coupait les ailes, qu'on me privait de ma liberté, en quelque sorte. Seulement, je suis resté forte, je me suis dis que ça ne pouvait être si horrible que ce que je pouvais penser, je me suis même surprise à penser que ça pourrait être bien, que je pourrais finir par céder et tomber amoureuse, causant ainsi le bonheur de tous. Puis t'es arrivé et tu as tout foiré. » Sa voix tremblotait à nouveau et, elle peinait à rester calme. Face à elle, le jeune homme n'avait toujours pas bougé d'un poil, ses prunelles toujours posées sur la jolie. En vingt-deux ans de vie, jamais on ne lui avait parlé ainsi ou du moins, jamais ça ne l'avait autant atteint. Hochant lourdement la tête, il prenait une profonde inspiration puis, se ravisa, ne sachant que dire. « Va-t-en. File au bar retrouver l'une de tes bimbos, va prendre un coup avec tes potes je ne sais pas mais, dégage. » Sweeney ne l'écouta pas pour autant, restant debout, le regard toujours rivé sur elle. « Lyséa ... Ça ne fait pas plus mon bonheur mais, tu vas devoir t'y faire. » C'est tout ce qu'il arriva à dire avant de lui tourner les talons, tout autant déboussolé que sa fiancée. Ce n'était pas faux. D'ici quelques mois, ils allaient faire vœux de s'aimer et de se chérir jusqu'à la fin des temps, ils allaient s'unir l'un à l'autre, se marier et se promettre l'éternel amour. Que des foutaises, d'horribles promesses mensongères. ON ESSAIE DE SE DIRE QUE LA RÉALITÉ VAUT MIEUX QUE LE RÊVE Si l'on fait le bilan de la vie du jeune homme jusqu'à maintenant, c'est un parcours tumultueux, avec la mort de son père, puis la mort de son petit frère, les fiançailles de Lyséa et Sweeney et, pour finir la rupture d'un accord commun entre Lyséa et Sweeney. On peut dire que c'est ce qui fait du jeune homme ce qu'il est devenu aujourd'hui, cet homme au pouvoir attractif sur la gente féminine à Winchester. Mais, vous allez dire pourquoi parle-t-il de Winchester alors, qu'il devrait être encore sur Long Beach? Tout simplement, le fait d'habiter dans la même ville que sa mère était devenue pour lui un véritable enfer au quotidien. Puis il avait fait le tour de Long Beach, cette ville ne lui apportait plus autant de satisfaction. Et, bizarrement à Winchester, il s'y sent merveilleusement bien. Il a réussi à retrouver une certaine tranquillité et même la gaieté qu'il avait perdue dans sa ville natale depuis un sacré temps. A croire que Winchester été fait à la perfection pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Simon Collins
HEART-SHAPED BOX ✰ admin

messages : 754
à Winchester depuis : 21/05/2013
âge : trente ans
emploi : avocat malheureusement, flemmard dans l'âme
statut civil : avec Caitlin the only one
double compte : unstable bonnie
pseudo : unchained melody ~ lisa
avatar : daniel hot sharman
crédits : sweet nothing (avatar) me (sign) tumblr (img) john green ~ tfios (quotes)


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 8:42

je te connais toua  34 
bienvenuuuuuuue sur RG  pq lovers 
Penn est rvtdsjgbuigbi  39 29 28 
bon courage pour le reste de ta fiche  1236 



“The world is not a wish-granting factory.”
There will come a time when all of us are dead. All of us. There will come a time when there are no human beings remaining to remember that anyone ever existed or that our species ever did anything. There will be no one left to remember Aristotle or Cleopatra, let alone you. Everything that we did and built and wrote and thought and discovered will be forgotten and all of this will have been for naught. Maybe that time is coming soon and maybe it is millions of years away, but even if we survive the collapse of our sun, we will not survive forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 9:36

Bienvenue parmi nous huuuuug 1483 maracas 1289 
Excellent choix de vava et de pseudo 7896 love2 
Tu me réserves un lien, hein? 34 29 
Bonne chance et merci d'être ici  40 8956 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ryan Gallagher
membre ♧ don't forget me
messages : 136
à Winchester depuis : 12/04/2014
âge : vingt-neuf ans
emploi : propriétaire du Wykeham Arms
statut civil : fiancé à Emilia
pseudo : kitsune
avatar : sebastian stan
crédits : Ecstatic Ruby (signature) - mzelle'sissi (gifs et avatar)


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 14:13

bienvenue parmi nous, penn est tellement  06 


Darkness becomes me
Sometimes there are no words, no clever quotes to neatly sum up what's happened that day. Sometimes you do everything right, everything exactly right, and still you feel like you failed. Did it need to end that way ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ingrid Rosenbaum
ADMIN ❖ WHERE'S MY MIND

messages : 103
à Winchester depuis : 12/04/2014
âge : trente et un ans.
emploi : réalisatrice artistique.
double compte : nope.
pseudo : binii.
avatar : la jolie billie piper.
crédits : merci à LOKIDDLES pour l'avatar et tumblr pour les gifs.


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 15:09

Bienvenue parmi nous. I love you
Et j'allais te souhaiter bon courage pour ta fiche mais elle est déjà bien entamée. Laughing M'enfin, bonne continuation quand même. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emilia Marquès
ADMIN ❖ WHERE'S MY MIND

messages : 240
à Winchester depuis : 26/02/2014
âge : vingt cinq ans
emploi : Inspecteur en chef dans la section criminelle de la police
statut civil : fiancée à Ryan
double compte : cayden westerfield
pseudo : mzelle'sissi
avatar : nina dobrev
crédits : avatar + sign mzelle'sissi


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 17 Juin - 18:12

Mélissa  18 
Je suis tellement contente de te voir ici  16 
J'ai adoré lire ta fiche et puis penn  29 
Bienvenue sur RG en tout cas, et réserve moi un lien  03 


What is a soulmate? It's like a best friend but more. It's that one person that knows u better than anyone else. Someone who makes you a better person, actually..they don't make u a better person, u do that yourself. They inspire you. A soulmate is someone who you carry with you forever. The person who knew you and accepted you, before anyone else did. Or when no one else would. And no matter what happens, you will always love them. And nothing could ever change that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Roxane d'Anchor
membre ♧ don't forget me
messages : 54
à Winchester depuis : 09/04/2014
âge : 25 ans
emploi : Médium à son compte, aide souvent la police.
statut civil : Libertine
pseudo : Valkyries (Eléonore)
avatar : Phoebe Tonkin
crédits : rusty halo (avatar)


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mer 18 Juin - 16:35

Bjdkdjhe, ce choix parfait I love you
Bienvenue parmi nous  14 



I'm so afraid of losing something I love that I refuse to love anything. jonathan safran foer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cayden Westerfield
ADMIN ❖ WHERE'S MY MIND

messages : 103
à Winchester depuis : 27/04/2014
âge : trente et un an
emploi : pédiatre
statut civil : divorcé
double compte : Emilia Marquès
pseudo : mzelle'sissi
avatar : daniel gillies
crédits : avatar (Jacchus)


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney) Mar 24 Juin - 12:31

Bonjour I love you
Pourrions nous avoir des nouvelles, s'il te plait ? 18



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: elastic heart (sweeney)

Revenir en haut Aller en bas

elastic heart (sweeney)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS GAME :: Never a failure, always a lesson :: I swear I lived-