AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE PARMI NOUS SUR RUTHLESS GAME
how far will you go to save yourself ? Everything is moving fast, No one is safe
n'hésitez pas à varier l'âge, les professions et les nationalités de vos personnages
+ les initiales dans les pseudos sont interdites. Merci !
NOUS AVONS BESOIN EN PRIORITÉ D'OFFICIERS DE POLICE, SECRÉTAIRE POLICIÈRE ET DES POMPIERS ÉGALEMENT, MERCI.
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur le top-site et de faire remonter nos sujets sur bazzart & PRD 01

Partagez|

family's affair ๑ sutton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Caitlin Dennis
kindred spirit ~ admin

messages : 915
à Winchester depuis : 18/02/2012
âge : vingt-neuf ans
emploi : en ce moment, employée à la banque
statut civil : mére célibataire
double compte : emie, the awkward one
pseudo : fragile bird ~ serena
avatar : amber heard
crédits : .lollipops (avatar) ~ emilia/ mzelle'sissi ♥ (gif du profil + crackship signature)


MessageSujet: family's affair ๑ sutton Dim 27 Avr - 19:13


 
 If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
©  George Bernard Shaw, Immaturity  / Song: Sunrise Sunset @We are trees
Il était presque quinze heures. Ils venaient de finir de manger. Leur mère était étendue sur le canapé, ronflant lourdement, plongée dans un sommeil profond occasionné par une consommation trop prononcée d'alcool au cours du repas. Leur père était assis sur la terrasse son journal entre les mains, étendu sur la chaise longue. Il profitait des quelques rayons de soleil que Winchester lui accordait aujourd'hui. Assise sur l'une des chaises de la table de jardin, sous la véranda, Caitlin consultait ses e-mails tout en surveillant son fils qui jouait quelques mètres plus loin avec ses voitures. Décroisant ses longues jambes sous la table, la blonde jetait un rapide coup d’œil à sa petite sœur assise également à la table. « Ton mari n'a pas pu venir, hein? Il travaillait ? », lui demanda la blonde, tâchant de faire la conversation. Son regard oscillait entre son ordinateur, son fils et sa sœur. Ces derniers temps une peur irrépressible  la saisissait. Celle qu'il allait disparaître. Il fallait dire qu'il lui avait deux fois fait très peur en s'éclipsant sans l'avertir. Encore que cette fois, il ne pouvait pas aller bien loin. Cela dit, la porte d'entrée n'était peut-être pas verrouillée. Ses parents avaient tendance à la laisser ouverte. Ce qui n'était pas très prudent avec les derniers événements. Elle se mordillait la lèvre inférieure. Parler des amours de sa petite sœur lui rappelait les siens. Ses sourcils s'arquèrent alors qu'elle se souvenait du gros mess qu'était ce département. Il valait mieux ne pas y penser. La blonde repoussa une mèche de cheveux qui lui glissait devant les yeux puis descendit ses lunettes sur ses yeux. Pas de nouvelles réponses concernant sa recherche d'emploi. Avec le braquage de la banque, il avait réduit les effectifs... Dernier arrivé, premier parti, résultat, Caitlin était de retour sur le marché du travail again... La mère de famille referma l'ordinateur. « Il fait bon aujourd'hui, dis donc.  », lâchait-elle admirative en regardant le ciel qui n'avait que très peu de nuages. Huit ans d'absence laissaient une trace malgré toute la bonne volonté du monde.



✣ I can’t think of you and myself apart. You and I are the same to me
And we've been through far too much together to pretend. And you're pushing him away because you think it's the right thing to do, as if right and wrong are fixed. I've seen you two together. You breathe in sync. ✻
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sutton Rutherford
membre ♧ don't forget me
messages : 26
à Winchester depuis : 25/04/2014
âge : vingt-quatre ans.
emploi : secrétaire médicale.
statut civil : mariée, bien que son couple soit en danger.
double compte : non.
pseudo : west coast.
avatar : Emma Stone.
crédits : rusty halo.


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton Mar 29 Avr - 1:41


 
 If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
©  George Bernard Shaw, Immaturity  / Song: Sunrise Sunset @We are trees
« Ecoute, tu n'es pas obligé de venir avec moi demain. Chez mes parents. Je pourrais y aller seule. C'est même préférable. » Dit-elle tout en éteignant la lumière. La situation avec son mari était toujours aussi délicate, voire épineuse. Elle ne voulait pas se montrer blessante, mais elle n'avait pas envie que sa grande sœur devine que quelque chose n'allait pas entre eux. Il ne répondit rien, surement parce qu'il n'y avait rien à dire. Voilà à quoi en était réduit leur couple. Le lendemain matin, le mari de Sutton était s'était réveillé aux aurores pour aller courir, un besoin qu'il s'était découvert il y a peu de temps. La jeune femme se sentit plus ou moins soulagée. Elle avait beau l'aimer de tout son être, elle ne se sentait pas prête à l'affronter. A avoir une grande discussion. Et puis, elle était bien trop préoccupée par ce repas de famille qui s'annonçait d'ores et déjà chaotique. Sutton mit longtemps à choisir comment elle allait s'habiller. Inconsciemment, elle ne souhaitait pas faire de fausse note qui aurait pu déplaire à Caitlin. Elle voulait se montrer parfaite et ainsi, avoir toutes les armes en main pour l'affronter dignement. Même si elle ne l'avait jamais avoué, Sutton était quelque peu jalouse de son ainée. D'elle et de sa beauté ainsi que de son élégance naturelle. Mais davantage encore de ce fils que la nature lui avait donné alors que cette dernière la privait d'en avoir un à son tour. Néanmoins, la jeune Rutherford devait faire avec. Se résigner à la triste réalité de sa vie. Elle ne pourra jamais être mère. Du moins, pas naturellement parlant. Le repas se passa paisiblement, mais une affreuse sensation de fausseté pesait sur les épaules de Sutton. Elle ne supportait pas le fait que tout le monde puisse agir comme s'il ne s'était rien passé, comme si ces dernières huit années n'avaient pas compté après tout. A l'heure de la digestion, elle observa silencieusement sa sœur se rendre sur son ordinateur. Elle avait beau vouloir faire des efforts, ce n'était pas suffisant. La vérité était telle qu'elle n'avait rien à lui dire. Caitlin n'était plus qu'une étrangère à ses yeux, un vague souvenir d'enfance. Sutton tachait de faire bonne figure, lui adressant des sourires maladroits lorsqu'elle regardait en sa direction. Mais si elle se forçait à paraître amicale envers sa sœur, elle n'avait pas du tout à le faire envers son neveu. Sa seule bouille suffisait à faire naitre un large sourire sur ses lèvres. Le regard de la jeune blonde s'illuminait à chaque geste que le petit garçon exécutait. Néanmoins, Caitlin ne tarda pas à la tirer de sa rêverie. Confuse, Sutton mit un instant à reprendre ses esprits. « Ah..Euh.. Oui, non il ne pouvait pas. Un truc important à faire, j'ai pas trop fait attention. » Dit-elle sans grande conviction. Les minutes défilèrent comme des heures. L'ambiance se voulait à nouveau pesant voire même gênante par moments. « C'est sûr. On a pas souvent un temps comme ça dans l'coin. » Sutton se sentait ridicule, mais la conversation semblait manquer entre les sœurs Dennis.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin Dennis
kindred spirit ~ admin

messages : 915
à Winchester depuis : 18/02/2012
âge : vingt-neuf ans
emploi : en ce moment, employée à la banque
statut civil : mére célibataire
double compte : emie, the awkward one
pseudo : fragile bird ~ serena
avatar : amber heard
crédits : .lollipops (avatar) ~ emilia/ mzelle'sissi ♥ (gif du profil + crackship signature)


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton Ven 2 Mai - 19:33


 
 If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
©  George Bernard Shaw, Immaturity  / Song: Sunrise Sunset @We are trees
Les deux soeurs semblaient se trouver dans une zone assez étrange. Caitlin qui trouvait toujours quelque chose à dire était gênée. Elle ne savait plus vraiment comment s'y prendre. La dernière fois qu'elles avaient passé un moment comme celui-ci datait de huit ans en arrière. Huit ans plutôt, elles étaient jeunes, aussi jeunes qu'elles ne seraient jamais. Sutton n'avait alors que 16 ans et Caitlin 21 ans. Elles étaient jeunes et innocentes. Caitlin et Sutton avaient encore la vie devant elles, une multitude de possibilités. Aujourd'hui ses options étaient plutôt limitées. La trentaine approchait à grand pas et avec cela la peur de vieillir. La peur que son fils grandisse et ne souhaite plus « trainer avec elle ». La peur de se retrouver seule pour toujours. Caitlin aurait aimé partager ses craintes, l'informer des récents développement dans sa vie sentimentale, lui avouer qui était le père de Liam... Mais ce n'était pas aussi simple que cela. Rien qu'à poser ses yeux sur la jeune femme qui n'était plus une adolescente, Caitlin sentait que beaucoup de choses avaient changé. Pourtant l'ainé aurait souhaité apprendre à connaître sa petite Sutton. « Ah..Euh.. Oui, non il ne pouvait pas. Un truc important à faire, j'ai pas trop fait attention. » , lui répondit la cadette. Son sourcil s'arquait. Ses lèvres se dé-serrèrent pour finir par se rejoindre en un sourire gêné. Ce n'était pas sa place de parler. Son excuse lui semblait néanmoins boiteuse. Cependant sa sœur avait le droit à sa vie privée. Et ce n'était pas sa place de remuer la ruche en posant des questions délicates. Aussitôt la demoiselle regrettait d'avoir parler de son époux. Les banalités reprirent donc rapidement le dessus. « C'est sûr. On a pas souvent un temps comme ça dans l'coin. », observait également la blondinette. Un léger rire nerveux s'échappait de sa gorge. C'était insupportable cette situation. Elles étaient sœurs après tout.  « Il y a quelques jours, Liam m'a fait une peur bleue. Il avait disparu. Ça fait deux fois qu'il me fait le coup. C'est très inquiétant. Je le lâche du regard une seconde puis monsieur s'en va tout seul dans un magasin ou je-ne-sais-où encore. », expliquait Caitlin. Après tout, il fallait bien commencer à réinstaurer un semblant de dialogue. Son fils était après tout sa plus grande préoccupation.    



✣ I can’t think of you and myself apart. You and I are the same to me
And we've been through far too much together to pretend. And you're pushing him away because you think it's the right thing to do, as if right and wrong are fixed. I've seen you two together. You breathe in sync. ✻
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sutton Rutherford
membre ♧ don't forget me
messages : 26
à Winchester depuis : 25/04/2014
âge : vingt-quatre ans.
emploi : secrétaire médicale.
statut civil : mariée, bien que son couple soit en danger.
double compte : non.
pseudo : west coast.
avatar : Emma Stone.
crédits : rusty halo.


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton Lun 12 Mai - 0:19


 
 If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
©  George Bernard Shaw, Immaturity  / Song: Sunrise Sunset @We are trees
Sutton repensa rapidement à son époux et aux choses qui n'allaient pas forcément bien dans sa vie. Néanmoins, elle n'avait pas forcément envie d'en parler avec Caitlin, pour la simple et bonne raison que le contact était rompu entre elles, et qu'elles avaient besoin de le retrouver avant que Sutton ne puisse lui raconter les détails les plus intimes de sa vie. C'était ainsi, sa grande sœur lui paraissait être une vague connaissance, mais elle était bel et bien décidée à renouer ce lien qui, autrefois, fut si fort entre les deux Dennis. Caitlin commença à parler de son petit garçon. Chose qui soulagea la jeune mariée puisque Liam était l'un des seuls sujets où elles pouvaient s'entendre. Elle ne le connaissait pas depuis longtemps et pourtant, Sutton s'était vite attachée à ce petit minois qui avait su la faire craquer plus vite que de raison. Elle était sa tante, c'était un rôle qu'elle prenait très à cœur, malgré sa relation boiteuse avec Caitlin. « Ah bon ? » S'exclama-t-elle, surprise qu'un aussi petit garçon puisse s'enfuir de la sorte. « Tu devrais vraiment faire très attention. » Sutton remarqua que sa phrase pouvait être mal interprétée, comme s'il elle se permettait de donner des conseils d'éducation à sa grande sœur, mais c'était loin d'être le cas. Gênée par ce petit malentendu, elle rectifia le tir aussitôt. « Enfin, je fais allusion à ce qu'il se passe en ce moment. » Bien entendu, Sutton parlait de ces mystérieux meurtres qui affectaient malheureusement la ville autrefois paisible de Winchester. « Tu en as entendu parler, non ?  Tout le monde ne parle que de cela, en ce moment. » Sutton fronça les sourcils en repensant à tous ces événements. Les habitants de la ville se forçaient à aller de l'avant, à agir comme si rien ne s'était passé. Mais la vérité était autrement. La ville ne serait plus jamais la même et un certain climat d'insécurité s'était rapidement installé, si bien que tout le monde commençait à douter de tout le monde. Alors, ce n'était simplement pas le bon moment pour permettre à son enfant de jouer à Houdini quand bon lui semblait, à disparaître quand l'envie lui prenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin Dennis
kindred spirit ~ admin

messages : 915
à Winchester depuis : 18/02/2012
âge : vingt-neuf ans
emploi : en ce moment, employée à la banque
statut civil : mére célibataire
double compte : emie, the awkward one
pseudo : fragile bird ~ serena
avatar : amber heard
crédits : .lollipops (avatar) ~ emilia/ mzelle'sissi ♥ (gif du profil + crackship signature)


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton Mar 13 Mai - 17:09


 
 If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
©  George Bernard Shaw, Immaturity  / Song: Sunrise Sunset @We are trees
Ce n’était jamais facile d’observer une relation qui était autrefois si forte être devenue si délicate. Deux êtres qui étaient proches devenir presque des étrangers. Et pourtant, depuis son retour à Winchester, Caitlin n’avait cessé d’être la spectatrice de scènes qui tournaient au déjà vu. Presque toutes ses relations, ses moments avec celles-ci ressemblaient à ce moment précis. Des regards, des sourires gênés, des mots qui ne venaient pas. Partir huit ans sans donner de nouvelles ne s’était pas fait sans laisser des traces sur ses relations avec les habitants de Winchester. Il y avait ceux qui lui en voulaient et ceux qui l’acceptaient mais dans les deux cas, les choses ne seraient plus jamais les mêmes. Caitlin dans une tentative désespérée avait parlé de son fils. Parler de son fils, c’était bien des fois l’échappatoire le plus facile. « Ah bon ? Tu devrais vraiment faire très attention. Enfin, je fais allusion à ce qu'il se passe en ce moment. Tu en as entendu parler, non ?  Tout le monde ne parle que de cela, en ce moment. » , répondit sa sœur. Et les voilà qui était de retour dans cette zone insignifiante, dans la zone sécurisante des banalités d’usage, des conversations sans consistances. Caitlin lui adressait un sourire. « Ce n’est pas comme-ci je pouvais le menotter à mon poignet 24H/7. Sept ans c’est vraiment un sacrée phase.  J’aurais du m’en douter d’un côté, la première fois qu’il a su marché, il commençait déjà à faire des bêtises. » , plaisantait la jeune maman. Finalement, son visage s’assombrit alors qu’elle poursuivait : « Enfin, oui c’est certain ce n’est pas rassurant ce qui se passe ici. Si j’avais su avant de revenir, j’aurais évité de mettre mon fils en danger de la sorte en mettant les pieds ici. Dans mes souvenirs, Winchester n’était pas la ville parfaite mais ce n’était pas le repaire de serial killers.  » Ses mains se rejoignirent sur le table alors que son regard se déposait sur son fils. S’il lui arrivait quelque chose, la blonde ne s’en remettrait sûrement pas. Puis, Cat s’en voudrait éternellement. Après tout, c’était de sa faute s’ils étaient à Winchester. Rien que d’y penser, la blondinette avait la chair de poule. La demoiselle s’éloignait de la table pour aller près de son fils. Il marmonnait alors qu’elle s’agenouillait près de lui pour le serrer dans ses bras et déposer un baiser sur son front. Finalement, la jeune femme retournait s’asseoir à table. « Je ne laisserais jamais rien lui arriver. Je ne pourrais pas vivre sans lui.  » , lâchait-elle en sentant sa gorge se nouer sous cette éventualité d’un monde sans Liam Dennis.    



✣ I can’t think of you and myself apart. You and I are the same to me
And we've been through far too much together to pretend. And you're pushing him away because you think it's the right thing to do, as if right and wrong are fixed. I've seen you two together. You breathe in sync. ✻
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sutton Rutherford
membre ♧ don't forget me
messages : 26
à Winchester depuis : 25/04/2014
âge : vingt-quatre ans.
emploi : secrétaire médicale.
statut civil : mariée, bien que son couple soit en danger.
double compte : non.
pseudo : west coast.
avatar : Emma Stone.
crédits : rusty halo.


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton Ven 23 Mai - 0:22


 
 If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
©  George Bernard Shaw, Immaturity  / Song: Sunrise Sunset @We are trees
En revenant, Caitlin avait sans aucun doute songé au fait que les gens ne l’accueilleraient pas à bras ouverts, comme si de rien n'était. En huit ans, de l'eau avait coulé sous les ponts, chacun était retourné à sa petite routine et Sutton n'avait pas fait exception. D'abord en colère contre sa grande sœur, cette rage incommensurable avait fait place à un sentiment d'abandon qui s'était finalement dissipé avec le temps, grâce aux péripéties de sa vie de jeune adulte. Métro, boulot, dodo. Voilà à quoi cela se résumait aujourd'hui. Enfin, ce n'était pas tout à fait vrai. Il y avait bien ses histoires de couples qui mouvementaient son train-train quotidien, mais disons qu'elle n'avait pas envie d'y penser. Et puis, elle ignorait encore pas mal de choses. Caitlin expliqua à sa jeune sœur qu'elle ne pouvait pas gérer son enfant de a à z et qu'à son âge, ce n'était pas vraiment évident. Premier coup dur pour Sutton qui dut ravaler sa tristesse. Non, elle n'aurait jamais le bonheur de savoir à quel point sept ans est une sacrée phase. Et à quel point il est pénible de courir partout après son petit garçon. Elle baissa les yeux, retenant les larmes qui bordaient ses grands yeux verts. Il était hors de question qu'elle se laisser aller de la sorte. Elle valait mieux que cela et puis Caitlin avait sans doute d'autres choses à gérer que d'entendre les problèmes existentielles d'une femme qui ne pourra jamais avoir d'enfants. Alors elle la laissa parler, l'écoutant avec attention. Avant de lui répondre, elle prit soin de s'éclaircir la voix afin de ne pas éveiller les soupçons de sa sœur. « Ce n'est pas ta faute, tu ne pouvais pas savoir. Et puis, on va pas s'arrêter de vivre à cause d'un malade qui traine. Même si j'aimerais mieux le savoir derrière les barreaux. » Dit-elle d'une petite voix. Faire semblant faisait partie de son quotidien, mais cela devenait difficile. Surtout avec Caitlin. Même si elle ne l'avait pas vu depuis un long moment, elle restait tout de même sa grande sœur. Et elle avait besoin d'elle à cet instant et ce plus que jamais auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin Dennis
kindred spirit ~ admin

messages : 915
à Winchester depuis : 18/02/2012
âge : vingt-neuf ans
emploi : en ce moment, employée à la banque
statut civil : mére célibataire
double compte : emie, the awkward one
pseudo : fragile bird ~ serena
avatar : amber heard
crédits : .lollipops (avatar) ~ emilia/ mzelle'sissi ♥ (gif du profil + crackship signature)


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton Lun 16 Juin - 21:15



If you cannot get rid of the family skeleton,
you may as well make it dance.
© George Bernard Shaw, Immaturity / Song: Sunrise Sunset @We are trees
« Ce n'est pas ta faute, tu ne pouvais pas savoir. Et puis, on va pas s'arrêter de vivre à cause d'un malade qui traine. Même si j'aimerais mieux le savoir derrière les barreaux. » , lui répondit sa petite soeur. Un petit sourire contraint au coin des lèvres, Caitlin se demandait bien ce qui pouvait traverser l'esprit de sa soeur à cet instant. Caitlin connaissait si bien la jeune Sutton. Et aujourd'hui, Sutton était devenue une femme. Une femme dont elle ignorait tout. Comment était son quotidien ? Certes, sa mère avait mentionné que Sutton travaillait comme secrétaire médicale. La jeune femme avait également entendu parlé de son mari. Mais jamais une seule fois depuis son retour, les deux soeurs avaient véritablement discuté. Discuter comme deux soeurs qui étaient proches. Peut-être parce qu'elles ne l'étaient plus tout simplement. Jouant avec ses doigts, Cat répondit : « C'est un sentiment général à ce que j'ai cru comprendre. Sinon, ça se passe bien ton travail ? » La grand soeur tentait d'engager la conversation un peu plus loin. Elle voulait savoir si tout se passait bien pour elle. Si Sutton avait besoin d'elle, peut-être. Si Sutton voulait toujours de sa soeur dans sa vie. Son fils lâchait ses jouets pour se rapprocher de sa mère. Il grimpait sur ses genoux, s’assoyant confortablement sans demander son avis. Il pris la parole alors qu'il glissait sa main dans celle de sa mère. « Il est bien ton livre, Sutton? » , demanda le petit blond en déposant son regard azur sur elle. Les mains de Caitlin se déposèrent sur sa taille pour le tenir. Elle avait peur qu'il tombe ou peut-être qu'il lui échappe. Ou peut-être profitait-elle simplement de sa proximité. Caitlin ne s'était jamais imaginé être mère aussi tôt qu'elle l'avait été mais la blonde ne l'avait jamais regretté pour autant. « Tu sais maman et Sutton lorsqu'elles étaient petites l'été, elles adoraient s'amuser près des arrosages. Nous nous imaginions qu'il y avait un monde de l'autre côté du jet d'eau. J'adorais les couleurs que sa faisait avec le soleil, comme un petit arc en ciel. » , se remémorait la blondinette. Le visage du petit garçon s'agrandit. Il était crédule. Il fronçait rapidement les sourcils. Adressant un regard suspect à sa tante, il lui demandait : « C'est vrai, Sutton ? Je suis sûre que non, maman, elle veut jamais que je sorte jouer dehors tout seul et encore moins que je m'amuse avec l'eau... »



✣ I can’t think of you and myself apart. You and I are the same to me
And we've been through far too much together to pretend. And you're pushing him away because you think it's the right thing to do, as if right and wrong are fixed. I've seen you two together. You breathe in sync. ✻
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: family's affair ๑ sutton

Revenir en haut Aller en bas

family's affair ๑ sutton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RUTHLESS GAME :: Attack life, its going to kill you anyways :: Friendly Symphony :: Austen Street-